Filtres

Le panier est vide

La demi-porcelaine

Demi porcelaineDans l'Antiquité (depuis le début du XIXe siècle), les plats étaient fabriqués non seulement en porcelaine pure ou en faïence, mais aussi demi-porcelaine ou faïence fine, occupant une position intermédiaire entre la faïence et la porcelaine.
La faïence fine est une pâte argileuse blanche opaque, à texture fine, dense et sonore, recouverte d’une glaçure plombifère. Elle se situe entre la faïence traditionnelle et la porcelaine.
Le mélange de cette argile blanche avec du silex calciné et broyé a donné naissance à un type de faïence fine que l’on appelle faïence anglaise ou cailloutage. Elle a été mise au point en Angleterre par Josiah Wedgwood en 1769.
Si à l’argile, au sable, on ajoute de la chaux, elle devient "terre de pipe".
Si on ajoute du feldspath dans la pâte et que le plomb de la couverte a été en grande partie remplacé par du borax, on obtient une faïence fine dure ou faïence fine feldspathique.
Couramment appelée porcelaine opaque ou demi-porcelaine, elle contient du kaolin qui est une argile blanche réfractaire cuisant à haute température.
Parfois elle est encore vendue sous le nom commercial de terre de fer.
La faïence fine est recouverte d’une glaçure (ou vernis transparent) plus ou moins plombifère.
Le décor peut être peint sur le biscuit ou imprimé sous la glaçure. Il a quelquefois été imprimé sur la glaçure.
L’émail de la faïence contient de l'étain et est imperméable, alors que la glaçure de la semi-porcelaine contient du plomb - cristal clair (cela est clairement visible, par exemple, dans le service photo 4028 sur notre site). Les possibilités de décoration de la semi-porcelaine sont très larges et comme pour la porcelaine, elles permettent de créer de grands modèles de plats.
La vaisselle en semi-porcelaine est appréciée pour son décor original, souvent pour sa forme originale et la solidité de ses produits.

Antik-France - © 2019