Le panier est vide

Service cristal "L’évènement festif"

Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.
Vendu
4759-FR
Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.4759_14759_2Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.4759_5Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.4759_8Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.4759_94759_11Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.
VENDU

Vendu
Contact

Service de verres en cristal gravé. France, fin du XIXe - début du XXe siècle.
Composition : 50 pièces
18 verres à eau (hauteur 17 cm),
10 coupes à champagne (hauteur 12 cm),
13 verres à vin rouge (hauteur 13 cm)
9 verres à vin blanc (hauteur 12 cm).
Poids 3,400 kg.

Excellent état.

Ce service présente la plus ancienne forme de coupe à champagne sous la forme d’un verre large et peu profond. Cette tradition a débuté en France au XVIIIe siècle et n'a pas changé jusqu'au début du XXe siècle. Ce type de verre a été progressivement remplacé par une grande et étroite flûte à champagne.
La culture russe, comme on l'appelle, s’est inspirée à bien des égards sur les traditions de l'ancienne culture française, à partir de l'époque de la Renaissance. Ce n'est donc pas un hasard si la langue russe a conservé l'expression "offrir une coupe de champagne", mais jamais "une flûte de champagne".
Selon une légende, la forme de la première coupe de champagne de forme évasée s'est inspirée des contours du sein de la marquise de Pompadour (1721-1764), maîtresse bien-aimée de Louis XV ; une autre version est celle de Marie-Antoinette (1755-1793), reine de France et épouse du prochain monarque - Louis XVI.

L'histoire raconte que Louis XVI offrit à sa femme un service à lait en porcelaine avec des bols en forme de seins de femmes modelés sur des modèles anciens.
On pense que deux de ces bols étaient en possession d'Apollonia Sabatier (1822-1889), maîtresse du célèbre salon parisien qui fut le lieu de rassemblement du plus grand cercle d'artistes et de personnalités littéraires au XIXe siècle et de la princesse Mathilde de Belgique (1973).
La reproduction exacte du bol du Service du lait qui a donné naissance aux coupes à champagne se trouve au Musée national de la céramique de Sèvres.

Voir les liens ci-dessous pour plus d'informations :

Coupe ou flûte ?

Origine de la coupe

Un peu de culture

Musée national de Sèvres

Antik-France - © 2019